Histoire(s) de René L., Hétérotopies contrariées

C’est dans ces tas de papiers « à jeter », ces strates délaissées, que notre regard a buté, un jour de visite de bâtiments asilaires destinés à la destruction, à Picauville, dans la Manche. La grand salle fut pendant plus d’un siècle le dortoir collectif de ceux qu’on nommait « les agités ». La pièce, désormais quasiment vide, est devenue le réceptacle de quantité de cartons et d’objets. Ce sont les restes d’une histoire.

Là, contre un mur, nous trouvons d’épais rouleaux de papier. En déroulant ces feuilles, nous voyons apparaître des dizaines de dessins, les uns tracés seulement au crayon, les autres coloriés minutieusement. Bouleversante apparition ; rares sont les traces directes des patient.e.s dans les hôpitaux.

Nous des disposons sur le plancher vétuste : il y a plus d’une cinquantaine de grandes feuilles format raisin.

Que sont ces dessins ? Le résultat d’un atelier thérapeutique ? Des oeuvres d’art brut ? Des archives ? Seule certitude : ces signes énigmatique ont été laissés par un individu se nommant René L.

Quel récit composent ces dessins ?

Nous allons chercher René L. dans l’Histoire ; la grande, celle qui fait l’objet de traités, celle qui dessine les villes, qui détermine nos existences, mais nous chercherons également du côté du mineur, des faibles intensités, de l’infra-ordinaire.

C’est au croisement de ces récits multiples que nous supposons que René L. se tient.

19,00Add to cart

French edition

72 colour reproductions

56 black-and-white reproductions

128 pages

14 × 21.5 × 1 cm

Couverture brochée

Published on 04/03/2022

ISBN : 978-2-490505-26-5

Graphic designer: Joanna Starck

 

Édition réalisée en coproduction avec le Mucem