précédent
suivant

Michel Foucault

Les Grecs disaient que les paroles avaient des ailes

Présenté sous forme de leporello de huit volets, cet hommage à Michel Foucault est édité à l'initiative du Centre Michel Foucault.

Il est composé d'un texte extrait de l'émission 
"Le corps et ses doubles" du 28 janvier 1963, de la série radiophonique "L'usage de la parole" produite par Michel Foucault et réalisée avec Jean Doat,

et de dix photographies prises par Michèle Bancilhon au cours d'une conférence de Michel Foucault au Collège de France.

 

Un texte qui, en interrogeant la question du langage du corps et du double, entre en résonnance avec les jeux d'ombre et de lumière des photographies de Michèle Bancilhon qui saisissent Michel Foucault dans sa singulère présence :

"C'est l'horreur de n'avoir ni ombre ni reflet, d'être réduit à une existence absolument blanche, mate, devenue poreuse et comme vidée de sa substance. C'est l'épouvante d'être allégé de mon poids d'ombre intérieure, de cette douce fourrure trouble qui me double au-dedans et au-dehors de moi-même."

  • Commander
  • Une production du Centre Michel Foucault

    Editions numérotée limitée à 500 exemplaires
  • Photographies de Michèle Bancilhon
  • 10 reproductions noir et blanc
  • 18 pages
  • 12 x 18 cm
  • Leporello
  • Paru en mars 2013
  • ISBN : 978-2-917217-49-8
  • 30,00 €